Sophie Chédeville,  née en 1974 à Paris est une peintre française.

 

Artiste protéïforme, ses oeuvres se retrouvent aussi sous les noms de

CHARLES, Sänna, et La Che.

1997 École d’art à Paris, premières toiles, spécialisation en peinture de fresques 

2000 États Unis où elle vivra plusieurs années entre New York et Dallas avec ses

premières expositions.

2003 retour en France ou L’Art de Sophie Chédeville se traduit de multiples façons.

Pour le Ministère des Affaires étrangères elle participera, à la décoration de l’ambassade de France au Kenya, de la résidence du Consulat de France à Monaco,

de l’ambassade de France en Chine, du ministère de l'agriculture à Paris.

Se succède aussi des appartements prestigieux à Paris, une villa à Vallauris, des bateaux à roues sur la Seine.

2009  Bretagne, retour aux oeuvres où s’expriment ses émotions et l’humanisme qui la caractérise, jalonnées de textes forts.Des expositions solos s'enchainent dans toute la région.

2017 Son premier recueil de poésie voit le jour aux Éditions Couleurs et Plumes. Expositions à l'international (Tokyo, Arizona)

2019 Touche à tout elle se replonge dans ses premières amours, la scénographie , les installations in-situ et les très grands formats.

2020 Sa peinture renoue avec l'abstraction, et la force de l'essentiel, sa reflexion est plus intime pour tendre pourtant à l'universalisme;

Premières commandes publiques.

2022 Nouvelle période artistique. L'artiste prend le chemin de l'aérosol, et travail sur la distanciation, la mémoire, la trace.

A 48 ans assumé et revendiqué, l'artiste a une volonté évidente de parcourir en sens inverse ce qu'elle nomme l'émotion originelle. Elle efface , elle tente de déceler la genèse , elle donne à voir ce qui se transforme

Du côté de la Terre et de la Sobriété, les herbes sauvages sont devenues pour elle la quintessence de la voie de la terre , et les "fields of joy" une quête de lumière incessante.

Elle aime à citer Malbranche : "Il y a dans l'homme du mouvement pour aller toujours plus loin".

 

(c)Nicolas Scordia


Expositions Personnelles

2020-2021 commande publique: urbanisme, dessin d'une place et fresque  Beaussais sur mer

2019 commande publique, fresque  Lion d'Angers.

2018 Propriété Caillebotte, Yerres

2017-Tour Saint Aubin, Angers, "Transatlantique.Transfigurations graphiques. Séries."

2016-Fort du Petit Bé, Saint-Malo, "Ah! l'Amour! et son cabinets de curiosités"

-Chapelle Saint-Sauveur, Saint Malo, "Humanation"

2015-Chapelle des Ursulines, Lannion

2013-La pointe du Grouin, Paris 10ème, "Ports"

2008- Arizona, landscapes

2001-2004 Texas, "Paysages de France", New York, "my French attitude"

1999 Auteuil, Paris, Trompe l’oeil,

1998 Lille, galerie 13

 

Expositions Collectives

2020 Art Urbain, Exposition collective, Bretagne Nord.

Vestiges, saint briac sur mer, scénographie 

2018 Centre d'art, Tokyo 

2004 Salon Habiter, Paris, Matières

2003 Salon Artisan Passions, Paris, trompe l’oeil